CDPMEM 56
CDPMEM 56
CDPMEM 56
cdpmem 56

Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins du Morbihan

 

Les ressources halieutiques

Voici une liste (non-exhaustive) des principales espèces pêchée dans les eaux morbihannaises.

Les poissons

Le Bar

Appelé le loup en Méditerranée, le bar se pêche à la ligne ou au chalut. La saison de capture s’étend de mars à octobre. Très apprécié pour la finesse de sa chair, le bar est un poisson maigre (2,5% de lipides) dont la taille minimale autorisée à la pêche est de 36 cm.

Le Merlu

Pêché d’avril à mai, le merlu s’attrape au chalut ou au filet, tant en pêche côtière qu’hauturière. La ressource est extrêmement abondante dans le Morbihan. Egalement connu sous le nom de colin, le merlu doit mesurer au moins 27 cm pour être pêché. Ce poisson maigre (0,7% de lipides) a donné son nom à l’équipe de football de Lorient, celle-ci ayant été créée en 1926 par des mareyeurs de Keroman.

Le rouget

La saison de la pêche au rouget est divisée en deux temps : au printemps puis d’août à novembre. Pêche au chalut ou au filet, le rouget –appelé aussi grondin rouge- est un poisson semi-gras (5,1% de lipides). Il vit en petit groupe ou en couple sur les fonds de sable et de graviers à la lisière des prairies de posidonies et des roches.

La sole

Poisson plat vivant sur des fonds sablonneux, la sole se pêche toute l’année, mais principalement de décembre à mai. La pêche de la sole est strictement encadrée par des quotas et des licences. Les niveaux de capture actuels sont proches du Rendement Maximum Durable. La sole se pêche au filet ou au chalut de fond.

La dorade grise

Pêchée à la ligne, au chalut ou à la bolinche, la dorade est surtout recherchée de juin à octobre. Apprécié pour sa chair fine, délicate et parfumée, la dorade est un poisson maigre (1,5% de lipides) et riche en protéines. Son poids doit être d’au moins 180 grammes pour pouvoir être capturée.

Le lieu jaune

Vivant le plus souvent sur les fonds rocheux recouverts d’algues, mais aussi dans les épaves, le lieu jaune est surtout pêché de janvier à mars. Il est attrapé au filet, au chalut de fond et à la ligne de traîne. Le lieu jaune peut mesurer jusqu’à 1,2 mètre de long.

La lotte

Egalement connue sous le nom de baudroie, la lotte est pêchée au filet ou au chalut. La saison s’étale de février à mai. Poisson maigre (7,5% de lipides), la lotte est riche en oméga 3. Si sa tête énorme lui confère une esthétique peu séduisante, la lotte est néanmoins très appréciée pour sa chair fine et sans arrêtes.

Ce tableau indique –par exemple- que 47% des navires de pêche du Morbihan capturent du bar et 28% de la sole, que ces espèces soient ciblées ou non. Il ne signifie pas que le bar représente 47% des captures des bateaux du département.

Les crustacés

La langoustine

Elle est pêchée au chalut de fond ou au casier. Lorient est le premier port français pour la langoustine vivante. La meilleure saison est le printemps et l’été mais une petite pêcherie existe toute l’année.

L’araignée de mer

Elle est pêchée au casier ou au filet d’avril à juin et de novembre à décembre. C’est une espèce au goût fin très recherchée par les pêcheurs.

Le tourteau (ou dormeur)

Il est pêché au casier de mai à novembre. C’est le crabe le plus pêché en Europe.

Le homard (bleu)

Il est pêché au casier. La meilleure saison pour cette espèce est de mai à septembre.

Le pouce-pied

Il existe 2 gisements principaux dans le Morbihan : Belle-Ile/Quiberon et Groix. Il est pêché exclusivement à la main sur les rochers.


Les coquillages

La coquille Saint-Jacques

Il existe 3 gisements dans le Morbihan : courreaux de Groix, courreaux de Belle-Ile, baie de Quiberon. Toutes nos coquilles sont coraillées toute l’année. La coquille Saint-Jacques est pêchée à la drague pendant la période hivernale (octobre à avril).

La palourde

Elle est pêchée à la drague ou à la main. La majorité des palourdes pêchées dans le Morbihan sont des palourdes japonaises mais on trouve encore sur certains secteurs de la palourde européenne. Une petite pêche existe toute l’année mais la meilleure saison pour la déguster va de mai à octobre.

La moule

Elle est pêchée à la drague ou à la main. La moule de pêche ne représente qu’un très faible partie des moules commercialisées.

TOP