La Commission s’inquiète de l’entrée en vigueur prochaine de deux mesures : le « Zéro rejet » (dans le cadre de la Politique commune de la pêche) qui pose la question du stockage et de la valorisation des produits ramenés au port mais invendables ; l’écotaxe, qui risque de renchérir le prix de vente des

mots-cles:
TOP