La société Nass&Wind s’étant retiré du dossier en décembre 2013, c’est désormais DCNS qui pilote le projet d’implantation d’éoliennes flottantes entre Groix et Belle-Île. Un changement d’opérateur qui est également synonyme de reprise des études de faisabilité. Ces études sont d’autant plus nécessaires que, si la zone d’implantation des futures éoliennes reste la même, le

mots-cles: , ,
TOP