Covid-19:
Une aide pour l’embauche de jeunes
mercredi, 09 septembre 2020

Pour lutter contre les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 et favoriser le travail des jeunes, le gouvernement a institué une aide pouvant aller jusqu’à 4000 euros pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans. Toutes les entreprises peuvent en faire la demande, les associations aussi.

Pour bénéficier de cette aide, les conditions sont les suivantes :

  • La personne embauchée doit avoir moins de 26 ans et bénéficier d’un CDI ou d’un CDD d’au moins 3 moins
  • L’embauche doit avoir lieu entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.
  • La rémunération ne doit pas dépasser 2 fois le montant horaire du SMIC
  • Cette aide ne concerne que les nouvelles embauches ; le renouvellement d’un contrat débuté avant le 1er août n’ouvre pas droit à cette aide
  • Si l’employeur rompt le contrat avant une période de 3 mois, l’aide n’est pas due
  • L’entreprise ne doit pas avoir procédé à un licenciement économique sur le poste concerné depuis le 1er janvier 2020

 

Il ne s’agit pas d’une aide directe, mais d’une compensation forfaitaire des cotisations sociales (un allègement des charges sociales donc). Cette aide est proratisée en fonction du temps de travail et de la durée du contrat. Son versement s’étalera sur un an maximum, par tranches trimestrielles (elle sera versée à l’employeur à la fin de chaque trimestre).

Pour en bénéficier, l’employeur doit en faire la demande auprès de l’Agence de Services et de Paiements (ASP) dans un délai de 4 mois à compter de l’embauche du salarié concerné. Chaque trimestre il devra fournir une attestation de présence du salarié.

Une plateforme de téléservice sera ouverte à compter du 1er octobre afin d’effectuer les démarches voulues. Dans l’immédiat, les employeurs intéressés peuvent se renseigner auprès de l’ASP au 0 809 549 549

Vous pouvez télécharger sur ce lien la plaquette du ministère du Travail

TOP