Le CDPMEM 56 présente les résultats des enquêtes VALPENA aux pêcheurs

jeudi, 08 août 2019

Après avoir rencontré les pêcheurs professionnels de Groix, Houat et Belle-Île fin juillet, le Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins du Morbihan a organisé des réunions avec les pêcheurs du continent la semaine du 05 août pour leur présenter les résultats des enquêtes Valpena. Ces réunions se sont tenues à Auray, Quiberon, Séné et Lorient.

Réalisées sur une base annuelle, les  enquêtes Valpena (acronyme de évaluation des activités de pêche au regard des nouvelles activités) visent à connaître précisément le mode de travail des pêcheurs professionnels (zones de pêche, engins de pêche utilisés, périodes d’activité, espèces ciblées), puis à la cartographier. Valpena permet ainsi d’obtenir une « photo » de l’activité des pêcheurs dans le temps et l’espace, et à suivre son évolution année après année. Pour le Comité des Pêches, disposer de ces données permet de mieux défendre les intérêts des pêcheurs professionnels, surtout au moment où le partage de l’espace maritime avec d’autres usagers (éoliennes en mer, zones Natura 2000, câbles sous-marins…) est de plus en plus complexe. L’enjeu des enquêtes Valpena pour les pêcheurs professionnels est donc essentiel.

Exemple concret : les enquêtes Valpena ont notamment permis de définir la zone où seront implantées les éoliennes flottantes entre Groix et Belle-Île ; zone qui impacte moins le travail des pêcheurs que celle qui avait été envisagée initialement par le développeur. En effet, en montrant où les pêcheurs travaillaient beaucoup et où ils intervenaient moins, les enquêtes Valpena ont contribué à redéfinir -en accord avec le porteur du projet- le site de la ferme pilote d’éoliennes flottantes. A souligner que l’outil Valpana a été développé par l’université de Nantes et 6 Comités des Pêches (Bretagne, Normandie, Pays de la Loire, Hauts-de-France, Charente-Maritime et PACA), réunis au sein d’un groupement d’intérêt scientifique.

Outre les enquêtes Valpena, ces rencontres entre CDPMEM 56 et professionnels ont été l’occasion d’aborder les principaux dossiers qui impactent actuellement la filière Pêche : difficulté à recruter des matelots, état de la ressource halieutique, Brexit, volatilité des prix… Un excellent moyen donc de prendre le pouls de la profession et de répondre à ses interrogations.

TOP