Le CDPM56 au Parlement européen

jeudi, 25 octobre 2018

Le Comité Départemental des Pêches Maritimes du Morbihan a organisé un déplacement au Parlement européen de Strasbourg les 23 et 24 octobre. Objectif : mieux connaître les institutions européennes alors que l’essentiel de la réglementation des pêches se décide au niveau communautaire. En effet, au même titre que l’agriculture, la pêche professionnelle est l’un des secteurs économiques les plus intégrés, c’est-à-dire qu’il est davantage réglementé par l’Union européenne que par les Etats nationaux.

La délégation du CDPM56 était composée de pêcheurs professionnels de tout le département, représentant l’ensemble des métiers (chalut, filet, casier, pêche à pied…). Etaient également présents le président du port de pêche de Lorient-Kéroman, Jean-Paul Solaro, des élus locaux, le président de l’AGLIA, François Gatel, des membres de l’association Blue Fish et des salariés des Comités des Pêches de Bretagne et du Morbihan. Au total, 28 personnes

Outre assister à une session parlementaire, la délégation morbihannaise s’est entretenu avec les eurodéputés Isabelle Thomas et Alain Cadec, tous deux membres de la commission Pêche du Parlement, des représentants du Conseil Economique et Social européen et de la Commission européenne. Les discussions ont porté sur les principaux dossiers concernant la pêche bretonne : obligation de débarquement, quotas, renouvellement de la flotte, enjeux environnementaux… La proximité des élections européennes (qui se tiendront le 26 mai prochain) a aussi été l’occasion d’évoquer de façon plus générale l’importance de la construction européenne et l’incompréhension qui existe parfois entre l’UE et les citoyens, notamment à cause du poids des réglementations européennes.

Au cours de cette visite du CDPM56 à Strasbourg, l’association Blue Fish a également organisé une cérémonie de remise des prix du Ruban vert pour une pêche durable.

TOP