La pêche de la raie brunette à des fins scientifiques de nouveau autorisée

mardi, 14 février 2017

Si la pêche ciblée de la raie brunette reste interdite, la pêche à des fins scientifiques sera de nouveau autorisée à compter du 13 mars jusqu’à épuisement du quota, ou au plus tard jusqu’au 31 décembre 2017 si le quota n’a pas été atteint avant cette date.

S’agissant d’une pêche scientifique, celle-ci est très encadrée. Les seuls métiers autorisés sont la senne, le chalut de fond, le filet et la palangre. Tous les autres engins sont interdits. Pour le Golfe de Gascogne (zone CIEM VIII, a, b et c), le quota de capture a été fixé à 18 tonnes. Pour éviter tout risque de dépassement, un sous-quota de 947 kg a été décidé pour chacune des 19 criées de la façade Atlantique, donc –dans le Morbihan- pour Lorient et Quiberon.

Les débarquements de raies brunettes ne pourront pas dépasser 450 kilos par semaine, dans la limite de 150 kilos par marée de moins de 24 heures, 300 kilos par marée comprise entre 24 et 48 heures et 450 kilos par marée supérieure à 48 heures. Seules les raies de plus de 78 centimètres pourront été débarquées ; elles devront être entières ou éviscérées, pas sous la forme d’ailes ni pelées.

65 navires pourront participer à ce programme. 50 autorisations seront accordées à ceux ayant déjà participé à la précédente campagne, et 15 autorisations nouvelles sont prévues. Les pêcheurs intéressés doivent déposer leur demande avant le 20 février auprès de leur OP ou du Comité Régional des Pêches Maritimes de Bretagne. Les autorisations seront accordées par la Direction des Pêches Maritimes (DPMA).

Les pêcheurs retenus devront respecter un protocole scientifique précis. Ils devront notamment remplir une fiche d’auto-échantillonnage à chaque marée (même celles où aucune raie brunette n’a été capturée). Fiche précisant les caractéristiques de l’engin de pêche (maillage, type de bourrelet, longueur), le lieu et le temps de pêche, le poids de raies pêchées, le poids de raies rejetées… En échange de ces contraintes, les pêcheurs seront évidemment autorisés à débarquer –donc à vendre- leurs captures de raies brunettes.

 

Pour lire l’arrêté organisant la pêche à la raie brunette, cliquer sur ce lien

Pour télécharger le formulaire de demande de participation, cliquer sur ce lien

TOP