Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins du Morbihan

Pêche au bar : la réglementation évolue

jeudi, 23 janvier 2014

En application de la réglementation européenne et nationale, le Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins a décidé –au terme d’une délibération de son bureau- une évolution des conditions d’exercice de la pêche professionnelle du bar. L’une des principales innovations est la création d’une licence pour la pêche au filet dès lors que la production annuelle de bar d’un navire est supérieure à une tonne.

PICT0150La pêche du bar au chalut de fond, à la senne danoise, à la senne écossaise et aux métiers de l’hameçon, est également soumise à licence. Les autres techniques de pêche n’y sont pas soumises par contre.

Cette délibération du CNPMEM rappelle aussi le calendrier de la pêche au bar et le montant maximal des captures autorisées. A souligner que les titulaires d’une licence bar doivent respecter un arrêt volontaire de la pêche pendant une semaine calendaire entre le 1er janvier et le 31 mars. Par ailleurs, en cas de double activité chalutage pélagique et art trainant, les plafonds de captures respectifs à ces deux activités ne sont pas cumulatifs.

La délibération du Comité National des Pêches précise enfin un certain nombre de mesures techniques, comme le maillage des chaluts. Pour lire en détail la délibération du CNPMEM sur la pêche au bar, il vous suffit de cliquer sur ce lien.

TOP