Comité Départemental des Pêches Maritimes et des Elevages Marins du Morbihan

Réunion « palourdes » à l’université de Bretagne-Sud

lundi, 16 décembre 2013

Présents : Hélène Cochet, Régis Pageot, Evelyne Goubert, Thomas Cosson, Ronan Pascot, Cap 2000, CDPM, Mickael, Yann Laimé.

 

Constat : baisse du recrutement de palourdes > faut-il envisager de définir un programme d’action en 2014/2015 ?

 

Objectif de la réunion : faire échanger les différents acteurs pour voir si il y a effectivement besoin d’un plan d’action

 

Constat : Baisse de la biomasse totale (50% depuis 2001)

Baisse des effectifs (-70%)

Baisse du recrutement (-90%)

 

Etat des travaux déjà effectués :

Déclarations REPAMO : peu de déclarations (3 en 2003, 1 en 2004, 1 en 2005 et 1 en 2011) : détection d’anneau brun et Perkinsus Olseni. Pas d’Herpès virus.

Echantillons sur palourdes morbides en 2012 : pas d’herpès virus, vibrio splendidus+++, pas de vibrio aesturianus, autres vibrio présents

 

Impact des dessalures : celles-ci peuvent être fortes en fin d’hiver (en 2013 à Creizic forte dessalure début avril > risque de mortalité sur Noyalo ?)

 

Stage de Mickaël : Sabler les vasières pour améliorer le recrutement des palourdes ?

Etude de cas sur la vasière de Truscat

Impact + du sable sur le recrutement

Problème : étude d’impact sur les habitats (Natura 2000)

 

Bilan :

1 – Comprendre pourquoi il n’y a plus de recrutement ?
> Mettre en place une étude pour savoir si plus de larves, problème sur les larves ? alors que les palourdes « délaitent ».

2 – Croiser les connaissances des biomasses avec les conditions environnementales pour comprendre le phénomène.

3 – Analyse rétrospective des données de prospection

4 – Suivi larvaire. Support de captage.

 

 

 

 

TOP